Effets et défis

Effets observés

  • une influence positive sur l’ambiance du groupe
  • une action curative ainsi que préventive pour la qualité de la communication et du lien
  • une augmentation des contacts sociaux, apaisement, sécurité affective et stimulation »

Depuis juin 2017 nous intervenons dans divers foyers pour des enfant de 2 à 18 ans, ainsi que des accompagnements  à domicile et les effets sont rapidement visibles.

Le suivi en individuel se fait avec environ 60-70%  des enfants des foyers. Ces interventions sont basées sur la participation libre, selon les envies et disponibilités des jeunes.

En direct

Lion ou chien? Obtenir un lien est intéressant, motivant et induit du respect

La particularité de ce travail est que tout schéma de comportement se voit et se rajuste rapidement et sans jugement.

« L’attitude d’un enfant face à un animal est révélatrice de son schéma comportemental et relationnel. Par la médiation avec le chien, il sera en mesure d’observer son comportement et celui de l’autre, et puis d’ajuster son action. »

Transposition

L’éducation du et avec un chien apporte un modèle d’imitation et d’apprentissage positif, agit en tant que régulateur, motivant et calmant, pour l’individu et pour le groupe.

Lien et attachement

La grande partie du travail avec Molie s’articule autour du lien. On peut les entendre dire : « Molie m’aime … Molie me préfère … Je ne sais pas ce que je ferais sans elle … Molie, tu es la seule à me comprendre : ce lien au chien facilite l’ouverture, ils se confient par la suite plus facilement aux adultes. 

Le lien avec le chien représente un moteur pour les enfants et adolescents: Il est apprentissage et récompense en même temps. Il donne une sensation de réussite et de tendresse. Des jeunes ou des enfants difficiles à mobiliser, viennent volontiers avec Molie pour l’éduquer, faire une ballade ou des jeux. Des progrès en motricité s’observent parfois d’une séance à l’autre.

Compétences sociales

Le chien et son éducation devient un modèle, pour la notion de respect, de parole douce. Faire attention à l’autre, attendre son tour devient plus facile.

Les observations après quelques séances :

  • Augmentation du contact visuel.
  • Écoute et observation plus fine de l’autre.
  • Parole adéquate et meilleure coordination entre parole et langage non-verbal.
  • Les contacts deviennent plus doux.
  • Constance, tenir parole, confiance, empathie augmente
  • L‘enfant sort « gagnant » car il arrive à créer un lien, à chaque fois qu’il est en contact avec le chien.
  • Ouverture à la parole.
  • Responsabilisation, prévisions de la réaction du chien.

Émotions positives

En arrivant on peut observer plus de sourires sur leurs lèvres, les plus jeunes arrivent en courant, les grands attendent que Molie vienne leur dire bonjour. La présence du chien induit naturellement de la bonne humeur, même  le rangement de la chambre se fait avec plus de joie.

Régulation

La présence du chien arrive à réguler l’ambiance d’un groupe, j’ai pu voir un groupe agité manger en chuchotant, se déplaçant au calme, juste pour permettre un moment de calme pour Molie. Les conflits entre les enfants peuvent parfois se désamorcer,perdre de leur force.

Défis

« Un des plus grands défis de l’action sociale est la prise en charge des personnes les plus fragiles de la société, leur intégration avec ceux qui sont insérés dans le système, scolarisés, fonctionnant convenablement. »

 

Objectifs

« Les objectifs en zoothérapie intégrative sont banales, le chemin qui y mène ne l’est pas. »

  • Confiance
    • Trouver sa place
    • Être important pour quelqu’un
    • Non-jugement
  • Autonomie
    • Responsabilisation naturelle
    • De l’intérieur rassurant vers un projet extérieur
  • Lien social
    • Apprentissage codes sociaux
    • Image positive de soi